Bienvenue dans le monde de la photographe Sophie Patry !
"C’est en autodidacte que j’ai appréhendé ce médium que j’expérimente, que je teste... (...) Mon travail est à l’image de ma perception du monde. Des paysages, des portraits et des autoportraits qui oscillent entre rêve et réalité, laissant libre cours à l’imagination de chacun."
On peut se perdre dans une image de Sophie Patry, "entre rêve et réalité".
Le site (l'un des sites ! ) du peintre tunisien Noureddine El Hani.
"Si l'on considère que la peinture c'est d'abord l'aménagement d'un espace bidimensionnel, quels que soient ses dimensions, sa technique, son support, on peut admettre plus facilement l'idée qu'elle puisse être traitée virtuellement."
Vous trouverez aisément sur la toile d'autres lieux vous permettant de mieux connaître Noureddine El Hani : sa vie, les multiples facettes de son travail, ainsi que d'intéressants écrits théoriques.
Le site-galerie d'Alain Ponçon, peintre.
'Mon univers se veut bien identifiable : il revêt des couleurs qui, pour être souvent vives, ne parviennent pas toujours à dissimuler la complexité d'un contenu où se mêlent la solitude, le rêve, le couple, les problèmes de l' Humain élargis aux interrogations sociétales.'
Le monde étrange et onirique de Gérard Bertrand.
Depuis les tous premiers albums de 'photographies recomposées' consacrés à Franz Kafka et Marcel Proust, l'œuvre s'est considérablement enrichie, évolutive, rendant compte d'une exigence singulière sans cesse renouvelée.
Chema Madoz, photographe né à Madrid en 1958, perturbe, dans ses clichés en noir et blanc, la vision que nous pouvons avoir de la réalité objective des choses. Faux-semblants, trompe l'œil, surréalité : on songe à Magritte, Dali, Buñuel. Au-delà de la poésie et de l'humour point une certaine intensité dramatique.
Qu'est-ce qui peut pousser un artiste à provoquer l'autodestruction (ou la mutation ? ) de son œuvre picturale à l'aide de virus informatiques ? Quelle interrogation sur l'humanité et les maux qui l'affligent sous-tend cette pratique ?
Le site de Joseph Nechvatal n'est pas très attractif, surtout pour qui ne lit pas l'anglais couramment. Vous trouverez ici la notice que Wikipedia consacre à ce tenant de l'art numérique conceptuel.
Miss Tic est la reine incontestée du pochoir parisien.  Le lien renvoie directement à l'espace que lui dédie "La Panse de l'Ours".
Le site 'officiel' de l'artiste est ici.
"Marie Bélisle poursuit depuis de nombreuses années une démarche de production artistique multidisciplinaire : écriture, arts visuels et médiatiques, design graphique et bijoux."
Pour mémoire, Scriptura et cætera, le site (non visible sur tablette) qui m'a fait découvrir Marie Bélisle.
Alain Salvatore nous propose une fiction hypertextuelle, "un récit dont vous ne sauriez prétendre être le héros", puisque le héros en est "un homme avec un chapeau, un certain Palerno, universitaire, violent et décalé, bavard et toujours tenté de se taire, dont l'objet d'étude est...".
Bien que s'adressant souvent à un jeune public (mais pas que...), il émane des produits de Benjamin Gibeaux une poésie qui ne peut laisser personne indifférent.
'Produits' ? Ben oui ! Courts-métrages, films muséographiques, films pédagogiques, films promotionnels, applications pour enfants,...

à propos de

Liens de "La Puce Sauvage"

 

Des liens que propose "La Puce Sauvage" vers d'autres sites, soit qu'elle leur voue une tendresse particulière, soit (et ce n'est pas exclusif ! ) qu'ils présentent, selon elle, un intérêt certain.